CFDT Transports Environnement

Accueil » Actualité Revendicative » Mory Ducros, un plan de reprise qui manque d’ambition.

Mory Ducros, un plan de reprise qui manque d’ambition.

CFDT Transports Environnement

L’agenda de la CFDT Transports Environnement

janvier 2014
L M M J V S D
« Déc   Mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

mory_ducrosAprès avoir pris connaissance hier du plan présenté par Arcole Industries en comité d’entreprise de Mory Ducros et après analyse du document fourni, la CFDT Transports Environnement considère que ce plan manque cruellement d’ambition.

La CFDT partage les causes de ce plan en mettant cependant de coté les raisons pour lesquelles l’entreprise Mory Ducros est dans la situation actuelle.

La CFDT considère que le chiffrage du plan présenté hier, notamment sur le nombre d’agences conservées et le volume d’emploi, est trop insuffisant.

Le plan proposé se fonde sur la diversification de l’offre au sein des différentes agences conservées. Cependant, la CFDT considère que cette diversification manque d’ambition et revendique qu’elle soit mise en place dès aujourd’hui.
Cette diversification immédiate serait signe :
•    d’une ambition affichée
•    de la pérennité de l’activité économique et des emplois qui en dépendront
•    d’un engagement de l’ensemble de l’entreprise pour la redresser.

La prudence affichée de ce plan conduit à l’augmentation de la précarité notamment dans le recours à la sous-traitance et à l’intérim très important.
Pour la CFDT, ce plan doit être revu et corrigé pour sécuriser et pérenniser l’emploi et l’activité y compris celle des sous-traitants.

La CFDT reste perplexe sur le dimensionnement territorial des agences conservées ainsi que sur les critères de conservation d’ouvertures ou de fermetures de celles-ci. Car si l’on peut comprendre que ce plan puisse envisager la fermeture des « 20 agences les plus déficitaires » générant « 90% de pertes du réseau », la CFDT ne trouve pas l’explication des raisons qui le pousse à en fermer 17 de plus sur l’ensemble du territoire.

La CFDT remarque que pour une entreprise de transports de messagerie, le plan envisage la suppression de 75% des conducteurs…

Enfin, la CFDT considère qu’une partie des 300 M€ de chiffre d’affaire abandonné est conservable et permettrait d’afficher une ambition du repreneur d’autant plus que nous avons la confirmation de sa participation à hauteur de 17,5 M€

L’ensemble de ces points vont être soumis par la CFDT au repreneur.

La CFDT considère que la bataille de l’emploi n’est pas encore terminée et que le plan présenté hier doit être amélioré à ce sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :