CFDT Transports Environnement

Accueil » Articles de Presse » DFDS et LD Lines consolident leurs positions en Manche

DFDS et LD Lines consolident leurs positions en Manche

CFDT Transports Environnement

L’agenda de la CFDT Transports Environnement

février 2013
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

vessel220x220DFDS et LD Lines ont constitué une nouvelle structure, DFDS Seaways France, dont la naissance est annoncée pour mars 2013. Ce nouveau joint-venture va s’étendre du détroit du Pas-de-Calais au Havre avec une incursion en Méditerranée.

Ce n’est pas parce que DFDS détient 82% de la nouvelle co-entreprise avec LD Lines que le nom de ce dernier va disparaître. Au cours de l’année 2012, les deux armements ont construit la structure de la nouvelle entité en charge des lignes de l’armement.

Aujourd’hui cette structure sera commercialisée sous le nom de DFDS Seaways France, explique le président de LDTF, Peter Kramp. Cette nouvelle société cherche ses propres bureaux et un nouveau directeur général. Chris­tophe Santoni, ancien directeur général de LD Lines et LDTF, est appelé à d’autres fonctions dans le groupe Louis Dreyfus Armateurs.

DFDS Seaways France, de Dunkerque à Marseille

La naissance de DFDS Seaways France doit être effective début mars 2013. Elle est issue d’un processus dont la première étape s’est déroulée en juillet 2012. Les routes de LD Lines ont été absorbées par Louis Dreyfus Transmanche Ferries (LDTF) le 1er juillet. Cette société est désormais en charge des lignes assurant les liaisons entre Le Havre et Portsmouth, Dieppe et Newhaven et celle reliant Marseille et Tunis.

Le 25 septembre, il a été créé une société sous le nom de NCH qui appartient à 82% à DFDS et 18% à LD Lines. Cette société détient 100% des parts de LDTF. Son siège social sera basé dans le port de Dieppe.

Quant aux deux lignes opérées par DFDS entre Calais et Douvres d’une part, et Dunkerque et Douvres d’autre part, elles sont sous la coupe de la holding NCC AS, une société de droit britannique. « De Dunkerque à Marseille, le nom sera DFDS Seaways France pour nos clients », résume le président de LDTF, Peter Kramp.

Une flotte de huit navires

DFDS Seaways France aligne sur ses différentes routes de la Manche huit navires dont une partie est affrétée et dont l’autre appartient directement à DFDS. Deux navires assurent chacun les liaisons entre Calais et Douvres, d’une part, et Dieppe et Newhaven d’autre part.

Au Havre, l’armateur aligne un navire, et trois unités sont présentes sur la ligne entre Dunkerque et Douvres.

Source : Le journal de la Marine Marchande


Un commentaire

  1. Muller dit :

    Faut-il se réjouir du succès d’armateurs qui n’arment pas tous leurs navires sous pavillon français ? Vous feriez mieux de régler votre problème avec le syndicat maritime Nord dont les navires de My Ferry Link sont tous sous pavillon français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :