CFDT Transports Environnement

Accueil » Vie des Branches » Le Parlement européen vote pour une pêche durable dans l’UE, entre démagogie et méconnaissance du sujet

Le Parlement européen vote pour une pêche durable dans l’UE, entre démagogie et méconnaissance du sujet

CFDT Transports Environnement

L’agenda de la CFDT Transports Environnement

février 2013
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

prog405001

Tribune libre de Armand Quentel, représentant CFDT Transports Environnement au Grenelle de la Mer.

Le parlement Européen a voté majoritairement une loi visant à favoriser une pêche plus durable dans l’UE. Si au final cette version est confirmée, les ONG, avec l’aide des Fondations comme PEW Charitable Trust, pourrons danser sur nos tombes et la messe est dite !

Après des excès dans un sens (vous savez bien, la recherche du toujours plus et d’objectifs de croissance sans fin) nous assistons à un excès inverse sous prétexte de bonnes intentions!

La transition écologique devient stratégie de rupture au profit de développement de l’industrie « bleue » qui, à défaut de nourrir et d’être pourvoyeuse d’emplois, sera génératrice de profits avec l’occupation de ces zones maritimes enfin libérées de ces pêcheurs gênants.

La crise est à venir pour le secteur des pêches et en avant pour les investissements spéculatifs dans les EMR et l’Aquaculture, enfants bénis de l’Europe.

Les marins-pêcheurs ressentent ce qu’ont vécu les Indiens d’Amérique du Nord et globalement les peuples autochtones lors des invasions et exterminations causées par ces mercenaires conquistadores et autres Cow-boys bien-pensants au nom de leurs dieux !

La raison n’a rien à voir là-dedans si ce n’est celle du profit.

  • Les rejets … l’astuce suprême, le cheval de Troie, le vecteur porteur de la mort de notre culture maritime. L’unique raison étant de cibler et exterminer l’ensemble des arts trainants (chaluts, dragues), idée fixe de tous ces bien pensants qui n’ont connus pour la plupart que le bitume des villes sans jamais avoir eu sous leurs pieds aucun pont de navire de travail.
  • Les rejets ? Ils nourrissent pourtant l’ensemble des habitants des milieux marins, de l’oiseau au plus petit habitant du substrat….et là, ils iront faire de la farine pour nos besoins programmés liés au développement de l’aquaculture !
  • Les rejets ? Ils sont prélevés et ne retourneront plus à la chaîne alimentaire… Ce qui sera bien sûr l’occasion de justifier l’arrêt total des chalutiers !

Bien joués et bravo de prendre des mesures qui nous ferons mourir bien avant que nous puissions voir ces lendemains qui chantent et qui sont le lot de toutes les politiques hégémoniques ainsi que l’histoire nous l’a montré !

Les réponses devraient être multiples et honnêtes, or nous avons vu tous ces signes de montée en puissance des Fondations Anglo-saxonnes lobbyistes à Bruxelles et il n’a pas été possible d’y répondre efficacement tant les mots-clés ont pénétrés les esprits : gaspillages, surpêches …

 Surpêches ? Je n’entends que sur-population et aveuglement d’une fuite en avant.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :