CFDT Transports Environnement

Accueil » Le mot du Secrétaire Général » 2013 : tenir le cap contre le dumping social

2013 : tenir le cap contre le dumping social

CFDT Transports Environnement

L’agenda de la CFDT Transports Environnement

janvier 2013
L M M J V S D
    Fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

La ratification par la France de la convention du travail maritime 2006 de l’OIT est un moment historique pour l’ensemble des salariés du secteur. Six ans après son adoption à Genève, cette ratification va permettre de faire bénéficier les gens de mer sur tout le territoire maritime français de droits et de conditions de travail décents sur un large éventail de sujets ; elle vise à être universellement applicable, facile à comprendre, facile à mettre à jour et appliquée de manière uniforme. Cet accord a été conçu pour devenir un instrument mondial connu sous le nom «quatrième pilier» de la réglementation internationale du secteur maritime, en complément des conventions fondamentales de l’Organisation Maritime internationale (OMI).

Le secteur maritime est considéré comme « le premier secteur économique réellement mondialisé » qui « exige une réponse internationale normative de type approprié, des normes mondiales applicables à l’ensemble du secteur ». L’OIT convention du travail maritime (MLC) 2006 fournit de vastes droits et la protection au travail pour plus de 1,2 million de gens de mer. La Convention met à jour plus de 68 normes internationales du travail relatives au secteur maritime, adoptées au cours des 80 dernières années.

Les sujets internationaux ne manquent pas à la fédération en cette fin d’année. La France vient d’adresser sa contribution au 4ème paquet ferroviaire à la Commission Européenne. Nous l’avons fait nous-mêmes auprès du Commissaire européen M. Callas. Nous y dénonçons une fois de plus une libéralisation galopante qui s’apparente plus à un dogme qu’à une réelle efficacité du secteur ferroviaire.
Nous continuons par ailleurs à lutter contre une sous-traitance favorisant le dumping social.

Nous avons signé une lettre commune avec la fédération CFDT Construction Bois pour alerter les donneurs d’ordres comme
la SNCF sur l’utilisation de travailleurs étrangers lors des chantiers d’infrastructures comme les lignes TGV.

L’ensemble des secteurs du transport sont concernés par ces agissements et nous menons sans cesse des actions avec notre
fédération européenne ETF. Le congrès mondial des services publics vient de se dérouler en Afrique du sud. Rosa
Pavanelli, une italienne que la CFDT a soutenu, vient d’être élue à sa tête. Nous lui adressons nos vives félicitations.

La France n’échappe pas non plus à un dumping social entre travailleurs français.
C’est le cas dans les transports publics de voyageurs ou la « sous-traitance conventionnelle » s’est accentuée. Irons-nous vers des conventions collectives multimodales qui pourraient limiter cette sous-traitance ? Le
bureau fédéral des 5 et 6 décembre derniers a pointé ces dérives. Il faut donc approfondir notre réflexion sur ce thème contenu dans notre résolution de Toulouse.
Ce même bureau fédéral a validé le plan de travail proposé par le secrétariat fédéral. Ce plan, organisé autour de priorités revendicatives et d’organisation, est ambitieux dans la mandature. Mais nous n’avons pas le choix pour relancer le développement et la syndicalisation, pour asseoir notre représentativité, pour renouveler et rajeunir les responsables de la fédération, pour réussir notre proximité avec les syndicats et les accompagner.
Le développement durable, fil conducteur de notre résolution n’est pas oublié, il fait toujours partie de notre actualité revendicative au même titre que les services publics.

Si ces thèmes sont de longue haleine, nous avons à travailler à court terme sur la prochaine réforme des retraites, la pénibilité, sur l’emploi et les salaires.

La FGTE-CFDT va changer de logo. Il sera plus proche de l’ensemble de la CFDT. Il ne faut y voir le renoncement à notre identité, à nos valeurs. La FGTE-CFDT se veut plus visible, plus forte. Ce changement de logo est aussi l’occasion de renforcer notre plan de communication. Je vous annonce d’ores et déjà une refonte du site internet et la création d’une télévision numérique. Et bien d’autres choses suivront.

André MILAN


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :